• © William Klein : Photographie du film « Qui êtes-vous, Polly Maggoo ? » 1966 

© William Klein : Photographie du film « Qui êtes-vous, Polly Maggoo ? » 1966 

Sony World Photography Awards 2012 présent William Klein

0 Commentaires

William Klein, l'un des photographes et réalisateurs les plus connus et les plus influents du 20e siècle, sera récompensé pour sa contribution remarquable à la photographie à l'occasion des Sony World Photography Awards 2012. Il recevra sa récompense lors de la cérémonie annuelle de remise des prix, qui se déroulera le 26 avril à l'hôtel Hilton de Park Lane, à Londres, aux côtés de grandes figures de la communauté internationale de la photographie. Une exposition privée de ses travaux sera organisée par Michael Benson, dans le cadre de l'exposition des Sony World Photography Awards, à la Somerset House de Londres du 27 avril au 20 mai prochains. Après une formation initiale de peintre aux côtés de Fernand Léger à Paris dans les années 1950, William Klein, New-yorkais de naissance, expose ses travaux à Milan. En photographiant ses peintures murales sur panneaux tournants, l'artiste découvre par hasard que la photographie lui permettrait de développer ses créations abstraites.  Après avoir été repéré et s'être vu proposer un emploi par Alexander Liberman du magazine américain Vogue, William Klein retourne à New York à l'âge de 25 ans, où il travaille comme photographe de mode et participe à un journal photo de New © William Klein : Photographie du film « Qui êtes-vous, Polly Maggoo ? » 1966 York.  

Incapable de décrocher un contrat de publication en raison de la nature granuleuse, contrastée et floue de ses photos, il retourne à Paris où  Life is Good and Good For You in New York, est publié et reçoit le Prix Nadar en 1957. Cette même année, il rencontre le réalisateur Federico Fellini, qui l'invite à travailler sur Les Nuits de Cabiria, à Rome.  Le tournage est retardé, ce qui donne à Klein l'occasion d'explorer Rome à travers les mêmes clichés bruts et granuleux que dans son livre sur New York.  S'en suit un livre sur Rome en 1960, puis sur Moscou et Tokyo en 1964. En tant qu'artiste de la photographie, William Klein utilise des pellicules au grain épais et à grand angle qui bousculent les normes de la photographie traditionnelle, ce qui lui a valu une réputation d'iconoclaste de la photographie.Marcus Bury propriétaire de la galerie d'art londonienne Hackelbury, qui expose les travaux de William Klein, commente :« William Klein est un génie, un géant du cinéma, de la photographie et de la publication graphique, l'un des véritables piliers des 20e et 21esiècles.  

Les travaux de  William ont ouvert la voie en matière d'innovation et ont eu une influence majeure sur les nombreux artistes qui ont suivi ses traces. Sa carrière mérite largement d'être célébrée. Les documentaires de William Klein, ses films aux commentaires satiriques,  politiques et anarchiques, ses études des villes et des icônes de la mode : ses travaux continuent d'inspirer des artistes, des concepteurs graphiques, des cinéastes et des photographes à ce jour. Loin d'éviter la controverse ou la confrontation, William Klein est un véritable maître des arts créatifs.»

De 1955 à 1965, William Klein continue de travailler pour  Vogue, préférant photographier ses mannequins dans la rue ou en extérieur.  L'époque passée au sein du magazine lui inspire son premier long métrage Qui êtes vous Polly Maggoo ?, réalisé en 1966. Tout comme ses deux autres films,  Mister  Freedom et  Le Couple témoin, il  s'agit d'une satire.  

Les années suivantes, William Klein se consacre à la filmographie et réalise de nombreux courts et longs métrages documentaires, pour revenir vers la photographie dans les années 1980.  En 1990, il remporte le prestigieux prix Hasselblad.  En 1997, il photographie à nouveau New York et expose à Barcelone et Paris.  En 1999, la Royal Photographic Society de Londres lui décerne la Medal of the Century.  Sa dernière exposition individuelle en date remonte à 2009, à la Polka Galerie de Paris. Une plus grande collection d'œuvres de William Klein sera exposée du 10 octobre 2012 au 27 janvier 2013, aux côtés des travaux de Daido Moriyama à la Tate Modern. Reprenant les villes de New York et Tokyo comme thème central, l'exposition William Klein + Daido Moriyama explorera les représentations célèbres de la vie urbaine moderne par les deux artistes. Cette exposition est co-organisée par Simon Baker, conservateur du département photographie de la Tate Modern, Juliet Bingham, conservatrice à la Tate Modern et Kasia Redzisz, assistante conservatrice à la Tate Modern. Simon Baker déclare : « Au cours de sa longue carrière, qui s'étale sur les soixante dernières années, William Klein a travaillé dans les domaines de la peinture, de la photographie et du cinéma, où il a systématiquement excellé. Ses livres de photos des années 1950 et 1960 : ses ouvrages sur Rome et Tokyo, notamment les plus célèbres, Life is Good & Good for You in New York et Trance Witness Revels, font partie des œuvres les plus marquantes et les plus influentes de l'histoire de la photographie. Comme le montrent ses travaux photo, William Klein a toujours été brillant, exigeant et intransigeant. Il a toujours eu une vision unique, critique et sans équivoque de la vie au 20e siècle.

Le prix pour sa contribution remarquable à la photographie décerné par la World Photography Organisation témoigne de la diversité, de la profondeur et de la personnalité incroyable de son œuvre. »Fort d'une carrière de plus d'un demi-siècle et âgé de 83 ans, William Klein poursuit ses travaux en France, où il réside. L'année dernière, Bruce Davidson a reçu ce même prix pour sa contribution remarquable à la photographie.  Les autres gagnants de ce prix, autrefois connu sous le nom de Lifetime Achievement Award, sont Eve Arnold, Marc Riboud et Phil Stern. 

Commentaires (0)

Vous avez quelque chose à dire?

Sélection de l'Editeur

Streetwear Generation: will sneakers replace stilettos for good?
Streetwear Generation: will sneakers replace stilettos for good?

Streetwear Generation: will sneakers replace stilettos for good? ...

lire la suite ›
Farfetch

Tendances

Le lookbook Zuhair Murad Printemps/Été 15
Le lookbook Zuhair Murad Printemps/Été 15

Pour le Printemps-Été 2015, la maison de haute couture Zuhair Murad fait un pas vers un ...

lire la suite ›
Rock ’n’ Roll pour John Richmond Printemps 2015
Rock ’n’ Roll pour John Richmond Printemps 2015

Rock 'n' Roll est le mot de refferance pour la collection de mode John Richmond Printemps ...

lire la suite ›

Editorial

Le  top 7 des femmes sur Facebook
Le top 7 des femmes sur Facebook

Femmes sur Facebook, beaucoup d'entre eux, engranger, baver, visioner! J'aime les femmes qui partagent choses sur ...

lire la suite ›
La culture de la marque Américaine vs Française a la TFWA Cannes
La culture de la marque Américaine vs Française a la TFWA Cannes

Cette année le 30e édition du Duty Free & Travel Retail Global Summit (TFWA) à Cannes est un ...

lire la suite ›