Autres articles

The Twin Bottles art presented in Monte-Carlo
The Twin Bottles art presented in Monte-Carlo

The Twin Bottles: Message in a Bottle, ...

read more

De Titanic jusqu'a Nice, Cimiez vec Une Vision

0 Commentaires

Du Titanic à Nice doit être un long chemin ou, pour certains, peut-être un lien impossible. Pourtant, il y a des moments immortels qui se transforment en vraies histoires. Tout comme celui de Samuel Goldenberg.

Rêves aristocratiques

Samuel et son épouse Nella faisaient partie des 711 survivants du naufrage du Titanic, en 1912. Après cette tragédie, le couple américain décide de venir profiter de la vie ensoleillée de la Côte d'Azur. Samuel accuse une déficience visuelle intense qui s'est transformée en cécité, après l'accident. Grâce aux médecins de l'hôpital Pasteur de Nice, Samuel Goldenberg a retrouvé la vue. Cela est venu comme un deuxième miracle et une renaissance dans sa vie qui a ravivé en lui le désir d'aider les autres. Son rêve était de créer un centre, La Cité des Aveugles, à Nice.

Nella, sa femme, notait dans son journal sur le naufrage de Titanic: «SS Titanic Navigué avec S.L.G sur le Titanic. Le Capitaine Smith, Commandant. Le paquebot a heurté un iceberg à 23h45, le 14 Avril. Nous sommes partis dans un canots, et avons été sauvé 8 heures plus tard par le SS Carpathia. Le Capitaine Arthur Rostron, commandant. Le Titanic sombra 40 minutes après la collision. Plus des deux tiers des passagers, et presque tout l'équipage sont portés disparus » 

Pourtant, sa vie personnelle traversait des problèmes et sa femme, Nella, le quitte et retourne à New York. Samuel reste à Nice où il rencontre la comtesse Edwiga Garbowska avec laquelle il se marie en 1929. La comtesse était une ancienne infirmière de l'hôpital militaire de Monte Carlo, pendant la Première Guerre mondiale.

Villa Yada à Cimiez, le nid des amoureux

Ils vivaient ensemble dans le quartier aristocratique de Nice, Cimiez, à la Villa Yada. Ensemble, ils ont décidé de créer un centre pour les aveugles, comme il l'avait toujours souhaité depuis son rétablissement.
Ainsi, en 1923, sur la place Saint-François, un centre pour les stores est créé mais ce n'est que lorsque le projet doit être réalisé et développé à Valrose. 16 villas ont été construites pour accueillir les familles d'aveugles qui ne parlaient qu'une seule langue, le braille. Mais tout le monde était libre de profiter des activités comme jouer d'un instrument ou créer un lien communautaire au sein du centre.
La Cité des Aveugles n'a pas duré jusqu'à nos jours, seules quelques familles vivant leur ont gardé leur maison sur la terre de Valrose. Aujourd'hui, nous avons l'histoire d'un homme avec une vision. 

Commentaires (0)

Vous avez quelque chose à dire?

Sélection de l'Editeur

Streetwear Generation: will sneakers replace stilettos for good?
Streetwear Generation: will sneakers replace stilettos for good?

Streetwear Generation: will sneakers replace stilettos for good? ...

lire la suite ›

Tendances

Rock ’n’ Roll pour John Richmond Printemps 2015
Rock ’n’ Roll pour John Richmond Printemps 2015

Rock 'n' Roll est le mot de refferance pour la collection de mode John Richmond Printemps ...

lire la suite ›
Le lookbook Zuhair Murad Printemps/Été 15
Le lookbook Zuhair Murad Printemps/Été 15

Pour le Printemps-Été 2015, la maison de haute couture Zuhair Murad fait un pas vers un ...

lire la suite ›

Editorial

Le  top 7 des femmes sur Facebook
Le top 7 des femmes sur Facebook

Femmes sur Facebook, beaucoup d'entre eux, engranger, baver, visioner! J'aime les femmes qui partagent choses sur ...

lire la suite ›
L`Histoire de Denim comme une tendance éternelle de la mode
L`Histoire de Denim comme une tendance éternelle de la mode

Denim! Quel tissu fascinant qui a conquis le monde! Ce n'est pas seulement un matériau de ...

lire la suite ›