•  

    Photo credit: FRANCOIS FLAMAND / DPPI 

    406 CALUBINI Loris (ITA) ALBERTO DE PRETTO (ITA) FIAT PANDAKAR 4X4 

     

 

Photo credit: FRANCOIS FLAMAND / DPPI 

406 CALUBINI Loris (ITA) ALBERTO DE PRETTO (ITA) FIAT PANDAKAR 4X4 

 

Autres articles

Cannes Lions 2019 – Final winners announced
Cannes Lions 2019 – Final winners announced

The 66th Cannes Lions International Festival of ...

read more
Tomorrowland s'installe à l’Alpe d’Huez
Tomorrowland s'installe à l’Alpe d’Huez

Après 15 ans d'existence, « Tomorrowland » a décidé ...

read more

Dakar 2013, de nouvelles provocations

style de vie & …evénements

21 Novembre 2012
0 Commentaires

Cap au sud pour le Dakar 2013, dont le parcours prévoit un ordonnancement des difficultés revisité, de Lima à Santiago, entre le 5 et le 20 janvier prochains. La publication de la liste des engagés annonce également une nouvelle donne dans la bataille pour les titres : l'arrivée de Honda comme constructeur officiel à moto pour rivaliser avec KTM, le retour de Carlos Sainz comme coéquipier de Nasser Al Attiyah dans l'espoir de concurrencer le trio de pointe de Mini mené par Stéphane Peterhansel...Tout est ouvert !  

Changement d'axe et changement de repères. En partant pour la première fois de Lima le 5 janvier prochain en bord de Pacifique, le Dakar empruntera pour sa 35ème édition une trajectoire nord-sud qui l'a longtemps guidé sur d'autres rivages, mais qui reste inédite depuis l'arrivée de l'épreuve  en Amérique du Sud en 2009. Cette nouvelle orientation s'accompagne d'une innovation sportive rendue possible par la géographie du Pérou : les pilotes et équipages rencontreront des dunes dès les premiers jours de course. La première séquence de désert se poursuivra au Chili, puis après le franchissement de la Cordillère des Andes, la résistance des concurrents sera testée sur des étapes argentines aussi exigeantes que somptueuses. San Miguel de Tucuman marquera le repos après huit jours de course et donnera le départ  de la plus longue étape du rallye, juste avant un triptyque sablonneux avec au programme les dunes de Fiambala et de Copiapo. De quoi effectuer une ultime sélection et provoquer des rebondissements, avant de célébrer les héros à Santiago le 20 janvier.Les trophées à lever sur le podium d'arrivée installé devant le Palais de la Moneda concernent une minorité parmi les pilotes des 459 véhicules attendus au départ, représentant un nombre record de 53 nations différentes. Mais la liste des prétendants s'est certainement élargie dans toutes les catégories depuis le mois de janvier dernier.

A moto, la suprématie au long cours du duo constitué par Cyril Despres et Marc Coma chez KTM pourrait être remise en question par la formation d'une écurie officielle Honda, qui a enrôlé Helder Rodrigues, 3èmelors des deux dernières éditions. Les ambitions sont également très élevées du côté de chez Husqvarna, avec les Espagnols Joan Barreda et Jordi Viladoms, associés à Paulo Gonçalves. Et Yamaha, qui a attiré Frans Verhoeven en plus d'Olivier Pain et de David Casteu, se réjouit aussi du retour de son capitaine historique, David Frétigné.

C'est toutefois en auto que les cotes sont les plus délicates à établir. Si le team X-Raid, qui est parvenu au succès avec la Mini de Stéphane Peterhansel l'an dernier, aligne toujours une équipe de choc avec Nani Roma et Krzysztof Holowczyc, les changementsréglementaires intervenus pourraient changer la donne. Nul ne sait si un écart de performance subsiste par exemple avec les prometteuses Toyota de Giniel De Villiers et de Lucio Alvarez, respectivement 3ème et 5 ème en 2012. Le mystère est encore plus opaque sur le potentiel du buggy conçu aux Etats-Unis par et pour Nasser Al Attiyah, qui table sur un double effet de surprise en invitant Carlos Sainz, son frère ennemi de l'époque Volkswagen, à le rejoindre dans son équipe. Du côté des revenants, Guerlain Chicherit prend place dans un buggy SMG et compte lui aussi se mêler à la bataille.

Les places d'honneur seront également disputées par quelques déçus de haut vol de l'année dernière, comme Guilherme Spinelli (Mitsubishi), Christian Lavieille (Dessoude) ou Matthias Kahle (Proto Mercedes).En camion, les Iveco du Team De Rooy ont infligé aux Kamaz leur premier revers depuis 2007, et comptent bien capitaliser sur  leur succès, avec le tenant du titre Gerard De Rooy, son cousin Hans Stacey ou encore l'Italien Miki Biasion. Ales Loprais pourrait jouer les arbitres s'il met fin à une longue série d'abandon au volant de son Tatra, capable par intermittence de devancer Eduard Nikolaev et ses équipiers russes. Dans la course quad, la famille Patronelli n'a plus qu'une carte à jouer, celle de Marcos, pour lutter contre les 38 autres pilotes engagés. Le deuxième record déjà battu par le Dakar 2013 ! 

Tags:

Commentaires (0)

Vous avez quelque chose à dire?

Sélection de l'Editeur

Streetwear Generation: will sneakers replace stilettos for good?
Streetwear Generation: will sneakers replace stilettos for good?

Streetwear Generation: will sneakers replace stilettos for good? ...

lire la suite ›

Tendances

Le lookbook Zuhair Murad Printemps/Été 15
Le lookbook Zuhair Murad Printemps/Été 15

Pour le Printemps-Été 2015, la maison de haute couture Zuhair Murad fait un pas vers un ...

lire la suite ›
Rock ’n’ Roll pour John Richmond Printemps 2015
Rock ’n’ Roll pour John Richmond Printemps 2015

Rock 'n' Roll est le mot de refferance pour la collection de mode John Richmond Printemps ...

lire la suite ›

Editorial

Le  top 7 des femmes sur Facebook
Le top 7 des femmes sur Facebook

Femmes sur Facebook, beaucoup d'entre eux, engranger, baver, visioner! J'aime les femmes qui partagent choses sur ...

lire la suite ›
La culture de la marque Américaine vs Française a la TFWA Cannes
La culture de la marque Américaine vs Française a la TFWA Cannes

Cette année le 30e édition du Duty Free & Travel Retail Global Summit (TFWA) à Cannes est un ...

lire la suite ›